Premier concert de la saison pour Roch en Chœur

Roch en Choeur a donné samedi dernier à La Membrolle-sur-Choisille, dans le cadre du concert de la Ste Cécile, sa première prestation de la saison, sous la direction de Béatrice HEURTAUX, la nouvelle chef de choeur. Un beau moment et une belle réussite !

Voir ici l'article de la Nouvelle République

Prochain rendez-vous : dimanche 6 décembre à 15 h, dans la salle polyvalente de St Laurent-en-Gâtines (Rencontre organisée par Croquenotes, le groupe vocal de St Cyr-sur-Loire - Entrée : 8 €)

attentats terroristes à Paris

Deux jours après les commémorations du 11 novembre, qui appelaient à un monde de paix et de fraternité, la haine et la folie ont frappé Paris. La France entière s'est réveillée aujourd'hui avec un sentiment d'horreur et de peur face à une menace qu'il semble impossible de prévoir et de localiser.

C'est le pays tout entier qui est frappé ; c'est la démocratie, ce sont les valeurs de la République si symboliquement gravées sur le chêne de notre petite commune : Liberté, Egalité, Fraternité.

Le chef de l'Etat a déclaré l'état d'urgence, ce qui entraîne des pouvoirs de police exceptionnels portant sur la réglementation de la circulation et du séjour des personnes, sur la fermeture des lieux ouverts au public et sur la réquisition des armes. Sauf si le Parlement vote une loi afin de le proroger, l'état d'urgence cessera le 25 novembre à minuit.

Lorsque les enfants commémorent l'armistice aux côtés des Anciens Combattants

Depuis 1922, le 11 novembre est "Journée nationale pour la commémoration de la Victoire et de la paix" ; la loi du 28 février 2012 en a élargi la portée à l'ensemble des morts pour la France.

Aujourd'hui, le 97ème anniversaire de l'armistice de 1918 a donné lieu à Saint-Roch à une bien belle cérémonie.

Aux côtés des Anciens Combattants et des Rochiens réunis autour du monument aux morts, les élèves des classes de CP et de CM2 se sont en effet mobilisés pour rappeler ce qu'ont vécu les soldats de cette guerre terriblement meurtrière. 

Les plus jeunes ont planté devant le monument des petits drapeaux tricolores, symboles de la République et de l'unité nationale, et les "grands" ont lu des passages de courriers envoyés par les "poilus" à leur famille :

Pages