Les 6 et 13 décembre prochains, nous allons élire nos conseillers régionaux pour un mandat de 6 ans(*).

Encore plus que les Départements, les Régions semblent bien loin de nos préoccupations quotidiennes : on a souvent du mal à comprendre en quoi elles nous concernent et pourquoi il est important de participer à ce scrutin. Et pourtant, à une époque où les difficultés économiques affectent un grand nombre de foyers, le rôle des Régions est prépondérant.

Ramenées au nombre de 13 en métropole par la loi du 7 août 2015, dite "loi NOTRe" (Nouvelle Organisation Territoriale de la publique), les Régions ont désormais des compétences accrues, même si elle perdent la clause de compétence générale (qui leur donnait un pouvoir d’initiative sous condition que leurs interventions correspondent à l’intérêt de leur territoire.)

Leurs missions sont recentrées sur le développement économique ; elles ont pleinement la responsabilité de l'économie locale et sont désormais les seules à pouvoir accorder des aides directes aux entreprises. (En matière d'emploi, cependant, elles ont un rôle limité, pouvant seulement coordonner les actions de Pôle Emploi, qui conserve ses prérogatives.)

Elles jouent un rôle moteur en matière d'aménagement du territoire et d'environnement et conservent la charge de la gestion des lycées et de la formation professionnelle.

Leurs compétences en matière de transport, qui se limitaient jusqu'à présent aux réseaux TER, sont fortement augmentées puisqu'elles récupèrent la charge des transports scolaires, des transports interurbains par cars, des gares routières, ainsi que des transports ferroviaires d'intérêt local. L'objectif est de désenclaver les régions rurales en combinant plusieurs modes de transport. (Les départements conservent en revanche la gestion du réseau routier et des ports. Les anciens PTU [Périmètre de Transport Urbain], deviennent des AOM [Autorité Organisatrice de la Mobilité] mais conservent leurs compétences en matière de transport urbain et de transport scolaire sur leur secteur d'intervention, et sont peu affectés par la loi NOTRe.)

La culture, les sports, le tourisme, l'éducation populaire et les langues régionales relèvent à la fois des Régions et des Départements. Les départements gardent  la gestion des collèges, des routes et de l'action sociale.

La Région Centre comptera 77 conseillers. 

(*) Il est prévu que la durée du mandat des conseillers régionaux élus en décembre 2015 soit réduite de neuf mois afin que les élections régionales suivantes puissent être organisées en mars 2021.

Pourquoi sommes-nous tous concernés par les élections régionales ?