Saint-Roch a fêté le talent des chiens

La Nouvelle République du Centre-Ouest - 02/09/2019

Saint-Roch et ses chiens font le show

La commune tourangelle organisait sa première Fête du chien et renoue avec la légende de son protecteur.

Une seconde édition verra le jour.

 
Pour parler de deux personnes inséparables, le proverbe dit : « C’est saint Roch et son chien. » Il faut remonter au XIVe siècle et relire l’histoire de ce médecin pour mieux comprendre sa signification. Tout en traversant les régions d’Italie gagnées par la peste noire, il s’employa à servir les malades dans les hôpitaux.
Roch finit par attraper lui-même la maladie et il se retira dans une forêt près de Plaisance pour ne pas infecter les autres. Seul un chien vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par le manège de l’animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu’il put ainsi secourir.
Cette légende, le maire de la commune de Saint-Roch, Alain Anceau, l’a remise au goût du jour en organisant la première Fête du chien sur le stade municipal : « Nous avons eu la présence de Pascal Nègre, ancien PDG d’Universal Music France et résidant de la commune. Michel Drucker devait venir. Il m’a envoyé un SMS pour s’excuser… »
Le public a plébiscité ce premier rendez-vous puisque 2.000 personnes s’y sont déplacées ce dimanche. Au programme : courses à pied cani cross et enfants des écoles, baptêmes en tandem handi et avec les chiens de traîneaux, démonstration de recherche de drogue et de dressage. Julien Olivet assurait les commentaires. Cet éleveur de Saint-Roch, qui a vendu un bouledogue à la comédienne Florence Foresti, connaît son sujet sur le bout des doigts.
Et, pour parachever le tout, le sculpteur Michel Audiard avait réalisé cent exemplaires du « chien de saint Roch » en métal argenté que l’on pouvait gagner avec un billet de tombola. Celle-ci doit concourir à financer, sur l’initiative du Lions Club, et pendant plusieurs années, un chien guide d’aveugle.
Désormais, il faudra changer le proverbe et dire « Saint Roch et ses chiens ».