Pandémie : comprendre les mesures prises par le gouvernement

Devant l’évolution inquiétante de la pandémie liée au coronavirus, le Premier ministre a annoncé, samedi soir, des mesures rigoureuses qui n’ont connu aucun précédent dans l’histoire du pays.

Il a pris un arrêté, valable jusqu’au 15 avril, qui ferme les « lieux publics non indispensables » . Un certain nombre de décisions viennent, au cas par cas, compléter ces directives.

Les lieux qui ne peuvent plus accueillir du public :

- les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple ;

- les boutiques des centres commerciaux ;
- les restaurants et débits de boissons ; ils sont toutefois autorisés à maintenir une activité de vente à emporter et de livraison
-  les salles de danse et salles de jeux ;
- les bibliothèques, centres de documentation ;
- les salles d'expositions ;
- les établissements sportifs couverts ;
- les musées.

COVID-19 : la France passe en stade 3

- Fermeture des commerces non alimentaires, des restaurants et bars

- Fermeture des gymnases, salles de sports, salles de lecture, lieux publics sauf administrations nécessaires la vie courante

- Sorties limitées aux déplacements indispensables (courses, travail...)

- Limitation des rassemblements amicaux et familiaux...

Cela signifie aussi l'arrêt des activités associatives.

Pages